logoVH3

 

VH_enveloppe_portJe me bats pour que les personnes âgées et vulnérables, les enfants et les malades, ne soient pas les premières victimes des dérives inacceptables de l’industrie alimentaire.
Docteur Alain de Peretti


 COMMENT AGIR


En aimant et partageant nos pages Facebook et Twitter

En s’abonnant à la lettre d’information pour être tenus au courant de nos actions

En faisant un don pour soutenir nos actions

En devenant militant Vigilance halal


Je fais un don :

Pour financer un maximum de recours juridiques

Pour soutenir notre action en faveur de la protection animale et du consommateur


Faire un don
2016-01-26 14_15_33-VH_Quick_flyer.pdf - Adobe Acrobat Pro DC

 LES GRANDES ENSEIGNES
VEULENT NOUS IMPOSER
LES RITES ISLAMIQUES !


VH_Quick_flyer


Vigilance Halal a donc décidé d’interpeller les dirigeants de la Caisse des dépôts et consignations : arrêtez de cautionner un business communautaire qui viole les valeurs républicaine !

Pour nous aider :

1) Signez la pétition du collectif que nous avons monté. L’union fait la force, plus nous serons nombreux, plus nous pèserons !

2) Versez un don à Vigilance halal pour financer tous les recours juridiques possibles contre cette ignominie.

3)Mobilisez-vous avec notre association pour manifester devant les nouveaux Quick halal.

Signez la pétition !

Participez à l’action « citoyenne » de Vigilance Halal chez les bouchers.

VH

Abandonnés par le système, la seule alternative est d’agir par nous-mêmes.

L’aspect invasif de la viande halal, lié à la conjonction du mercantilisme et de l’obscurantisme, pose de nombreux problèmes : souffrance animale, insalubrité des viandes, paiement d’une dime religieuse. Le refus d’étiquetage spécifique par les autorités, au motif que cela serait stigmatisant est proprement scandaleux.                                                                                                                                      

La dégradation dramatique des pratiques dans les abattoirs, illustrée par les scandales à répétition comme à Alès et au Vigan, est  liée à l’introduction massive de l’abattage halal. Cela a beaucoup nuit à l’image des professionnels de la viande dont certains ont cru a un nouvel Eldorado s’ouvrant devant eux, alors que ce n’est qu’un miroir aux alouettes ! Quant  aux éleveurs,  ils n’avaient pas besoin de cela….

Vigilance Halal s’inscrit dans une démarche pragmatique et non idéologique en soutenant les bouchers qui s’engagent à ne commercialiser que de la viande d’animaux abattus selon les normes  « laïques  .Plus de 300 bouchers ont répondu à notre appel et vont recevoir l’affichette ci-dessus. Faites leur le meilleur accueil. consultable en ligne ici ou téléchargeable ici sur le site.

Vous pouvez, de plus, munis de la liste des abattoirs pratiquant l’abattage avec étourdissement ( téléchargeable ici) ,visiter les bouchers autour de chez vous et leur demander d’où provient leur viande. Il ne s’agit pas uniquement de savoir si elle vient de France comme il est souvent répondu. Bien noter les réponses et nous les communiquer.

Vigilance halal mène toute l’année, partout en France, différentes actions afin de sensibiliser les consommateurs mais aussi les acteurs économiques aux dangers du halal.


 

Pourquoi le scandale sanitaire qui a failli tuer

le petit Louis n’est-il pas révélé ?


Parce que ceux qui parlent sont victimes

d’une intolérable censure !


Sans titre-23

 Appelons professionnels et consommateurs à la vigilance !


 

Signez la pétition !

La nouvelle vidéo prise par l’association L214 montre les conditions d’abattage ignobles que subissent les animaux dans un établissement du Gard, au Vigan. Cependant, comme pour Ales, cet abattoir pratique le halal depuis plusieurs années. Les médias et L214 se sont bien gardés de le préciser ou même de faire des recherches à ce sujet !Ainsi, nous comptons bien rassembler les professionnels pour que notre combat avance. Mais pour cela, nous avons besoin de votre vigilance.

Pour nous aider :

1) Signez la pétition pour inciter les bouchers à se fournir auprès d’abattoirs pratiquant des méthodes traditionnels.

2) Demandez à vos artisans bouchers s’ils participent à l’opération et exigez de leur part les codes d’abattoir des établissements auprès desquels ils se fournissent.

vhtv2