La taxe halal

La « taxation » halal est bien réelle mais difficile à  calculer dans le maquis des organisations islamiques détentrices du pouvoir de « label ».
Le moins que l’on puisse dire est qu’il y a une grande opacité, sans doute héritée de ce qu’on appelle « l’Orient compliqué »…

Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon déclarait  le 12.08.2010 dans les colonnes  du Parisien « Par kilo de viande, la certification halal coûte entre 10 à 15 centimes d’euros »  Il sait de quoi il parle, car il y a 3 mosquées habilitées en France, Lyon, Paris et Evry.

Et ce n’est sans doute que la partie émergée de ce commerce juteux qui donne à l’islam des moyens d’existence énormes, en contradiction avec les principes de laïcité et des règles commerciales.

Il est totalement anormal de payer une taxe indue et à notre insu !!

Laisser ignorer à l’acheteur qu’il paye en plus du prix du produit une prestation qu’il n’a pas sollicité est constitutif :

– de vente liée : « Il est interdit de subordonner la vente d’un produit à l’achat d’un autre service » Code de la consommation article L 122-1

– d’escroquerie : « L’escroquerie est le fait (…) de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi à son préjudice ou au préjudice d’un tiers à remettre des fonds » Code pénal article 313-1

-de pratique commerciale trompeuse : « Une pratique commerciale est trompeuse (…) lorsqu’elle repose sur des présentations fausses (…) portant sur les caractéristiques essentielles du bien » telles que « son mode de fabrication« .

« Une pratique commerciale est également trompeuse si (…) elle omet ou dissimule (…) une information substantielle » telle que « les caractéristiques du bien » Code de la consommation article L 121-1, modifié par la loi n° 20008-776 du 4 août 2008 -article 83

Espagne : 250 téléboutiques, boucheries et épiceries ‘Halal’ qui financeraient Daech et Al Qaida

Madrid : Un rapport des services spéciaux espagnols, met en accusation un réseau de commerces et entreprises appartenant à des membres de la communauté musulmane qui tremperaient dans le financement de Daech et Jabhat Al Nusra en Syrie.

En effet, Les services spéciaux espagnols ont indiqué que plus de 250 téléboutiques, de Boucheries Hallal et d’épiceries Hallal, propriétés de musulmans vivants en Espagne, seraient impliqués dans le financement de Daech et Jabhat Al Nusra en Syrie, et ce via un réseau international incontrôlable de transfert de fonds, dit ‘Hawala’.

Selon un rapport sur le sujet, publié par le quotidien espagnol El Pais et l’agence de presse italienne, Ansamed, les services de sécurité espagnols auraient identifié environ 300 terminaux et ‘bureaux’ clandestins du réseau ‘Hawala’ dans les villes de Barcelone, Tarragone, Lleida, Bilbao, Santander, Valence et Madrid. Ce réseau est utilisés pour financer les activités jihadistes tout comme il serait utilisé par des immigrants syriens, tunisiens, algériens et pakistanais pour envoyer en dehors de l’Espagne, des fonds dont les conditions d’acquisition ne sont pas toujours avouables.