Nous avons besoin de votre mobilisation et de vos dons, alors c’est par ici

La viande halal fait courir un risque sanitaire plus élevé encore que d’ordinaire, à nous et nos proches, à tous nos compatriotes, au moment où sévit le COVID-19.

La section de l’œsophage entraîne des régurgitations stomacales, qui contiennent des quantités de bactéries. Ces microbes diffusés lors de l’abattage halal se retrouvent dans le milieu extérieur. Les animaux d’élevage étant gavés quotidiennement d’antibiotiques, les bactéries deviennent plus en plus résistantes à ces derniers. On peut tracer ces souches microbiennes, parfaitement identifiées, jusqu’à l’hôpital, où elles représentent 95% des cas d’antibiorésistance. Elles posent des problèmes insolubles aux médecins lorsqu’ils veulent traiter des infections, même banales.

Le halal constitue donc en temps normal et à fortiori en cette période de pandémie, une mise en danger supplémentaire ! Il faut en effet très souvent associer un antibiotique en cas d’attaque virale pour lutter contre les complications. L’Organisation mondiale de la Santé classe d’ailleurs l’antibiorésistance dans les problèmes majeurs de santé à l’hôpital.

Nous devons faire cesser cela immédiatement !Seule la Cour de Justice européenne s’avèrera efficace pour le stopper: elle a déjà permis d’interdire les abattages juifs et musulmans en Belgique flamande.

Nous devons saisir la Commission et prouver aux commissaires européens qu’ils font courir un vrai risque aux consommateurs en autorisant l’abattage sans étourdissement en période de pandémie, où nos corps sont fragilisés par le virus.

Pour aboutir, notre requête doit s’appuyer sur un dossier en béton. Cela implique de rechercher et consulter des documents scientifiques et des études réalisées sur le sujet, payants, d’entamer une procédure coûteuse. Nous avons missionné pour ce dossier un expert de renom, habitué des gros dossiers de sécurité sanitaire, le Dr Jean Louis Thillier (vache folle, amiante). Le devis prévisionnel de cette action de grande envergure est de l’ordre de 20 000 euros. Parallèlement , bien sûr, nous allons mener une vaste action de lobbying auprès des élus et des médias.

C’est la raison de mon courrier de ce jour : aidez-nous, en faisant un don, à saisir la Commission européenne avec un rapport solide, argumenté et irréfutable scientifiquement.

Si nous parvenons, comme en décembre 2018, à obtenir gain de cause, l’effet pourrait être révolutionnaire pour notre pays. Nous devons cela à nos proches, à tous nos compatriotes, mais aussi et surtout à nous-mêmes !

Je vous remercie pour ce que vous pourrez faire.

Dr Alain de Peretti, président de Vigilance halal

Nous avons besoin de votre mobilisation et de vos dons, alors c’est par ici

leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.